3) Contact visuel: Établir le contact visuel avec l'audience durant une présentation reste un défi pour chaque présentateur quelle que soit son expérience. Il faut noter que différents facteurs psychologiques peuvent influencer la manière dont on établit un contact visuel avec son auditoire. Un regard timide et évasif peut facilement donner une impression de manque de confiance en soi qui à son tour peut facilement être comprise comme un manque de connaissance. Une autre difficulté courante pour établir un contact visuel avec le public est le fait de vouloir se concentrer excessivement sur un membre hostile du public en essayant de justifer sa position. Ceci peut arriver inconsciemment ou plus souvent consciemment. Ce phénomène est la conséquence d'une communication croisée durant une présentation. Nous enseignons à nos clients une variété de techniques et tactiques pour éviter ce problème. Établir un contact visuel ne signifie pas que l'on doit examiner son public de façon répétée. Il faut introduire toutes sortes de prise de contact visuel avec différents angles et durée de contacts. Au début de la présentation, il est important d'adopter un visage aimable, d'établir le contact visuel et de commencer avec la présentation afin de ne pas devenir nerveux.

 

Si vous avez des gens provocants dans votre public, attendez d'avoir déjà bien entamé votre présentation avant de les regarder. Établir le contact visuel avec les membres de public doit être fait d'une manière assurée mais sans confondre avec un regard fixe. Si vous regardez fixement un membre du public pendant une période prolongée, ceci le mettra mal à l'aise. Il faut remarquer qu'établir le contact visuel avec quelqu'un résulte d'une réponse physiologique et d'une augmentation d'activités dans le cortex préfrontal du cerveau, qui de leur côté activent le système nerveux sympathique tant que l'on établie le contact visuel d'une manière amicale et confiante. En regardant fixement une personne du public, celle-ci pourrait se sentir facilement menacée et inquiète. Quand on établit le contact visuel avec un membre timide du public, il est préférable de se pencher en arrière ou de prendre un peu de recul pour ne pas donner l'impression de le menacer. A l'inverse pour établir le contact visuel avec un membre assuré, mieux vaut pencher un peu le torse vers l'avant pour que cette personne se sente impliquée dans la présentation.



En établissant le contact visuel avec chaque membre du public, assurez-vous de regarder chaque oeil mais jamais entre les deux yeux. Cela s'explique par le fait que les gens en petit auditoire reconnaissent immédiatement cette attitude et l'associent à une incertitude du présentateur. Un autre facteur pour établir un contact visuel efficace est de s'assurer de couper le contact visuel en regardant sur le côté et non en baissant le regard. Il existe de nombreuses techniques pour garder l'attention du public. Par exemple lever ses sourcils pour montrer sa surprise, ouvrir les yeux pour établir un état de moi enfantin  du présentateur afin d'encourager les membres du public à participer, plisser les yeux pour souligner la gravité d'un problème ou froncer les sourcils pour montrer son désaccord. 

© M.Khorasani Consulting